Saint Louis, sur la terre comme au ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint Louis - Louis IX

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Sam 26 Avr 2014 - 8:48

.

Louis IX, plus connu sous le nom de Saint Louis depuis sa canonisation par l'Église catholique en 1297, est très probablement né à Poissy, le 25 avril 1214, et mort à Tunis le 25 août 1270. Considéré comme un saint de son vivant, il est le 44e roi de France, pays sur lequel il règne pendant plus de 43 ans. Neuvième roi de France issu de la dynastie des Capétiens directs, il est le cinquième enfant et quatrième fils du roi Louis VIII, dit «Louis le Lion» et de la reine Blanche de Castille, de laquelle il reçoit une éducation très stricte et très pieuse durant toute son enfance.

Devenu adulte, Louis IX mène un règne inspiré des valeurs du christianisme qui contribue à fonder l’idée que les pouvoirs spirituel et politique peuvent être incarnés par un seul homme. Il atténue également les excès de la féodalité au profit de la notion de bien commun et développe la justice royale où le souverain apparaît comme « le justicier suprême ». Il se soucie également de l'extension du royaume auquel il rattache notamment les comtés de Blois, de Chartres et de Sancerre ou encore la Normandie, le Maine, la Provence et le Languedoc. Mais Louis IX ne se contente pas de régler les affaires intérieures : réputé juste et diplomate, il est régulièrement sollicité par les différentes monarchies d'Europe qui font appel à lui en tant que juge.

Louis IX est aussi un roi réformateur qui veut léguer un royaume dont les sujets seront soumis à un pouvoir juste.


avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1501
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saint Louis, sur la terre comme au ciel

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Sam 13 Sep 2014 - 12:06

Saint Louis, sur la terre comme au ciel

À l’occasion du 800e anniversaire de sa naissance, Secrets d'histoires’invite en plein XIIIe siècle sur les pas de Louis IX, plus connu sous le nom de Saint Louis, le plus illustre des souverains capétiens et le seul roi de France canonisé !

Stéphane Bern nous fait visiter la somptueuse abbaye de Royaumont, dans le Val-d’Oise, que le jeune Louis IX fait bâtir, sans hésiter à porter les pierres lui-même ! Guidé par une foi inébranlable, nous verrons comment cet ultra de Dieu participe à deux croisades et fonde la grandiose ville fortifiée d’Aigues-Mortes pour embarquer avec sa gigantesque armée. La profonde dévotion héritée de sa mère, la redoutable Blanche de Castille, conduit Saint Louis, le roi « très chrétien », à acheter les saintes reliques de la passion du Christ pour lesquelles il érige la Sainte-Chapelle, joyaux de l’architecture gothique, nichée au cœur de Paris. Nous découvrirons comment, attentif au sort de son peuple, Louis IX modernise les institutions judiciaires de son royaume et pose les bases fondatrices de notre nation.
Le mythe du saint roi fascine à toutes les époques, peut-être parce que certaines valeurs de ce monarque intègre continuent de faire battre le cœur de la France républicaine…

Avec la participation de :

   Robert Badinter (ancien garde des Sceaux),
   Vincent Lamanda (premier président de la Cour de cassation),
   Louis Bériot (biographe),
   Pierre-Yves Le Pogam(conservateur au musée du Louvre),
   Catherine Vincent(historienne),
   Murielle Gaude-Ferragu (historienne),
    Yann Potin(historien aux Archives nationales),
   Philippe Delorme (historien).





Saint Louis, pour la postérité

Il n’appartient pas à ces rois de France dont on évoque avec aisance l’histoire, pas plus qu’il ne figure sur la liste de ceux dont on a oublié jusqu’au règne. Que sait-on vraiment du seul monarque français à avoir été canonisé ? Le temps d’un Secrets d’histoire, (re)découvrez la vie de Saint Louis, qui régna sous le nom de Louis IX.

À bien y réfléchir, de Saint Louis on se remémore généralement ses croisades en Terre sainte, sa filiation avec Blanche de Castille ou encore la justice qu’il rendait, dit-on, sous un chêne –lequel se situerait dans l’actuelle enceinte du château de Vincennes.
Mais qui est à même d’évoquer l’histoire de ce petit-fils de Philippe Auguste, né un 28 avril 1214 et dont on célèbre cette année le 800e anniversaire, et qui reste, à ce jour, le seul monarque français à avoir été élevé, vingt-sept ans après sa mort, au rang de Saint par le pape Boniface VIII en 1297 ?

« L’idée du roi sous son chêne est devenue, au fond, un symbole de la royauté juste, » Robert Badinter.

À travers le Secrets d’histoire qui lui est consacré, on (re)découvre combien l’homme était pieux et pénitent. Élevé dans la foi chrétienne par une mère* intransigeante et intraitable en ce qui concerne les préceptes de l’Église, Louis IX est devenu au fil des ans impitoyable envers les blasphémateurs ou ceux qui épousaient d’autres religions que la sienne. C’est aussi cette même foi qui l’a conduit à se préoccuper du sort des plus pauvres et des malades, n’hésitant pas à rendre visite aux lépreux, fondant plusieurs hospices, dont celui des Quinze-Vingts destiné à accueillir des personnes aveugles. Une ferveur qui le poussa également à instaurer une justice plus équitable pour tous puisqu’en 1258, Louis IX met fin au jugement dit de Dieu, l’ordalie**, et instaure la procédure inquisitoire. Désormais, enquêtes et témoignages seront requis dans la recherche de la vérité. La justice telle que nous la connaissons encore aujourd’hui a pris corps à cette époque-là. Équitable envers son prochain mais intransigeant quand il est question de Dieu, ce qui fait dire à Robert Badinter : « Vous voyez que c’est l’extrême de la foi qui pousse Saint Louis jusqu’à ces comportements qui sont inhumains. »

La paix pour le salut éternel
Réputé juste et diplomate, Louis IX reste l’un des personnages les plus charismatiques de la chrétienté au XIIIe siècle. Régulièrement sollicité comme arbitre par les autres monarchies européennes, au point d’être surnommé « l’apaiseur », il réussira avec l’aide de sa femme, Marguerite de Provence***, à signer un traité de paix avec son beau-frère, le roi Henri III d’Angleterre mettant ainsi fin à un conflit qui opposait les Capétiens aux Plantagenêts depuis plusieurs décennies. Lui qui avait en horreur le faste et l’opulence se résoudra néanmoins à organiser pour l’occasion un banquet de réconciliation entre la France et l’Angleterre.

Clotilde Ruel
* Ce propos rapporté par Jean de Joinville, le biographe de Saint Louis, résume l’intransigeance de Blanche de Castille à l’égard de l’éducation de son fils à une époque qui était très religieuse : « Mon fils, je vous aime extrêmement, énormément, mais je préfèrerais vous voir mort à mes pieds, plutôt que de vous voir commettre un seul péché mortel. »
** L’ordalie consistait à faire passer une épreuve à l’accusé pour décider de son sort. Ainsi, on pouvait imposer à quelqu’un de tenir un fer rougi au feu et déterminer en fonction de l’état de sa blessure si l’accusé était acquitté ou, au contraire, reconnu coupable.
*** Sa sœur Éléonore a épousé Henri III en 1236.
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1501
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'exposition sur Saint-Louis à Paris

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Mer 5 Nov 2014 - 8:35

Découvrez l’exposition "SAINT LOUIS" à la Conciergerie dans le cadre du 800e anniversaire de sa naissance !

 Arrow  Saint-Louis
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1501
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Louis, sur la terre comme au ciel

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Dim 7 Déc 2014 - 14:28

avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1501
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Louis, sur la terre comme au ciel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum