Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Sophie des Bois le Jeu 12 Mai 2016 - 0:01

Voilà, je suis désolée mais je ne peux pas créer 50 sujets ce soir, alors en voilà un seul pour tout les livres de Pastoureau.
Ce monsieur est tout simplement époustouflant, à mon avis, pour la simple et bonne raison que ce qu'il écrit est clair, complet et facile d'accès.


Je commence par mes lectures ;

- Jésus chez le teinturier. Couleurs et teintures dans l'Occident médiéval, Le Léopard d'Or, 1998.

- Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental, Le Seuil (La librairie du XXIe siècle), 2004 (ISBN 2020136112).

- L'Art de l'héraldique au Moyen Âge, Le Seuil, 2009, 240 p. (ISBN 978-2-02-098984-Cool.

- L'Ours. Histoire d'un roi déchu, Le Seuil (La librairie du XXIe siècle), 2007 (ISBN 202021542X). Prix national du livre médiéval 2010


avatar
Sophie des Bois

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2014
Localisation : Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Jeu 12 Mai 2016 - 7:31

Arrow  
Broché: 244 pages
Editeur : Le Léopard d'or (26 janvier 1996)
Langue : Français
Dimensions du produit: 24,9 x 18 x 2 cm


Arrow  
Résumé :
L'étoffe du diable.
La rayure et les étoffes rayées sont longtemps restées en Occident des marques d'exclusion ou d'infamie. En furent notamment vêtus tous ceux qui, à un titre ou à un autre, se situaient aux marges de la société chrétienne ou bien en dehors : jongleurs, musiciens, bouffons, bourreaux, prostituées, condamnés, hérétiques, juifs, musulmans ainsi que, dans les images, le Diable et toutes ses créatures. Sans faire aucunement disparaître ces rayures très négatives, l'époque romantique voit apparaître une nouvelle forme de rayures, positives et liées aux idées nouvelles de liberté, de jeunesse, de plaisir et de progrès. Dans les sociétés contemporaines, ces deux types de rayures cohabitent : celles des vêtements de prisonniers, de la pègre, des lieux dangereux et mortifères, et celles du jeu, du sport, de l'hygiène, de la mer et de la plage.
Michel Pastoureau
Éditeur : Editions du Seuil (2003)


L'ours : portrait d'un roi déchu

Pendant longtemps, en Europe, le Roi des animaux ne fut pas le lion. Un autre animal était l'objet de toutes les admirations. Au Moyen-Âge pourtant, la bête majestueuse est ridiculisée, humiliée. Elle conquiert de nouveaux le cœur des hommes au vingtième siècle, mais sous la forme... d'une peluche. Passer du statut de Roi de la forêt à celui de simple doudou, voilà qui constitue un singulier parcours. Aujourd’hui, Michel Pastoureau nous raconte : l'ours.

Les secrets de la licorne avec Michel Pastoureau

Concordance des temps avec Michel Pastoureau

La dame à la licorne fait peau neuve, si j’ose dire. Le Musée du Moyen-Âge, le prestigieux musée de Cluny qui est logé à Paris, au quartier latin, dans l’ancien hôtel des abbés, au cœur des thermes romains, ce musée, dont la tapisserie contribue grandement à la gloire, a lancé des travaux destinés à la rénover et à lui offrir un nouvel écrin. Cette tenture va représenter la plus haute culture française et occidentale au Japon, à Tokyo puis à Osaka, comme jadis l’avait fait la Vénus de Milo à l’initiative de Malraux. Elle reviendra ensuite chez nous, dans la nouvelle présentation destinée à en assurer la préservation et le plein éclat, et à la rajeunir en aiguisant le regard, un peu usé, que nous jetions sur elle.
-  Michel Pastoureau, grand spécialiste de l’histoire des animaux, des couleurs et de l’héraldique, fin connaisseur des mythologies et de la symbolique qui entourent les bêtes de toute nature, qu’elles soient réelles ou imaginaires.




Les couleurs du Moyen-Âge
par Michel Pastoureau Conférences en ligne


L’historien des représentations Michel Pastoureau nous entraine dans une exploration des couleurs au Moyen Âge. En cinq cours, il présente les recherches qu’il mène depuis de nombreuses années, à la croisée de l’histoire sociale, de l’histoire de l’art, de l’histoire des sensibilités et de l’histoire des techniques : L'historien face à la couleur, Pigments et colorants, Pratiques et codes vestimentaires, Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs, La révolution bleue des XIIe et XIIIe siècles.

Pour ce cycle de cours, Michel Pastoureau, directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe la chaire d’histoire de la symbolique occidentale, vous entraine dans son époque de prédilection pour une exploration des couleurs au Moyen Âge.

L’historien face à la couleur (Durée = 87mn)

Pigments et colorants (Durée = 88mn)

Pratiques et codes vestimentaires (Durée = 90mn)

Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs (Durée = 97mn)

La « révolution bleue » des 12e et 13 siècles (Durée = 79mn)

Les vidéo Arrow  ICI
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1503
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  yrwanel le Jeu 12 Mai 2016 - 12:03

Un petit NB: M. Pastoureau est un très grand monsieur, dont les études se portent essentiellement sur la SYMBOLIQUE!
Cette étude de la symbolique est importante, mais reste de la symbolique qui s'applique dans un cadre donné, des circonstances données.
Ce ne sera pas forcément dans le quotidien!

Exemple: "les rayures du diable"
Se basant sur les ouvrages de M. Pastoureau, énormément de personnes en ont conclu que le "rayé n'existait pas au Moyen Age".
Dans les faits, il en est tout autre!
Voir les cahiers du Léopard d'Or: les comptes de dépense du roi d'Angleterre avouent un amour immodéré des textiles rayés noir et jaune.
Fouilles:
- celle du puits de Montpellier (pas "française" à l'époque, j'admets): des étoffes rayées
- fouilles de Londres: des restes d'étoffes rayées également.
Règlement de métier/corporation/guilde (v. D. Cardon- La draperie au Moyen Age): mentions de fabrication de drap rayés dans certaines villes productrices de drap sises autant dans le nord que le sud.

Ceci ne veut pas dire que tout le monde portait du rayé ou du tissu à carreau, bien entendu! Wink

Niveau "couleurs au quotidien", le vert aurait "mauvaise réputation" au Moyen Age, si ce n'est que les textes mentionnent des textiles verts, dont certains célèbres: le "vert de Châlon" par ex.. St Louis et Marguerite de Provence avaient un amour immodéré pour cette couleur: leurs comptes de dépense l'attestent.
Dans les archives de Datini figure un échantillon de drap (très coûteux) vert!

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Sophie des Bois le Ven 13 Mai 2016 - 13:47

J'ai une vue différente de Mr Pastoureau : pour moi c'est aussi un historien "DE LA COULEUR" pour reprendre tes majuscules.

- oui le rayé étoffe du diable .. le vert dévalorisé ...
mais si tu lis correctement et l'écoute correctement, il donne lui même le cadre, dit qu'il est limité par les sources qui cherchent des codes de représentation pas toujours compatible avec la réalité, et donne des pistes sur les exceptions et le "peuple".
De lui même , il parle de certains vêtements de travail rayés, d'habits d'enfant en Italie à "Trifouilli les oie" eux aussi rayé, du vert porté pour le mois de mai, ... et j'en passe.
De lui même, il dit que le vert est une couleur beaucoup portée par les plus humbles avec des teintures d'herbes, etc ... et que finalement c'est ce vert qui est moche et ne tient pas en teinture qui est dévalorisé, donc le vert porté à la cour doit être superbe ou ne pas être...

Bon, n'ayant toujours pas des heures à consacrer, je conclurais pour ceux qui veulent le lire, qu'à moi, Pastoureau a été le seul à me donner une idée précise des couleurs à teindre sur son vêtement (toutes!), avec en plus son raisonnement et même à donner les exceptions ou les limites de son raisonnement.
avatar
Sophie des Bois

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2014
Localisation : Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Sophie des Bois le Ven 13 Mai 2016 - 14:13

J'ai tout de même cinq minutes pour vous donner le lien du podcast de l'émission "les animaux ont une histoire" diffusée sur France Culture l'été dernier, où Michel Pastoureau donne des HYPOTHESES !! sur la SYMBOLIQUE des animaux dans l'HISTOIRE.

http://www.franceculture.fr/emissions/les-animaux-ont-aussi-leur-histoire
avatar
Sophie des Bois

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2014
Localisation : Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  yrwanel le Ven 13 Mai 2016 - 14:35

En "vert", il y a 2 façons de l'obtenir!
(... je pratique un peu les teintures naturelles...)

1/ le vert en 2 bains (minimum), soit une cuve de jaune, suivie d'une cuve de bleu. Les "jaunes résistants" sont en moyenne des plantes à jaune "tenace", le réséda luteolans en est un (il y en a d'autres...). Le "bleu", il n'y a pas 50 solutions: le pastel (isatis tinctoria) ou, plus coûteux parce que importé: l'indigo.
On peut (aussi) utiliser des jaunes moins tenaces...Le "bleu" tient assez bien, par contre son intensité va dépendre du nombre de bains (on plonge à plusieurs reprises...)
PS: certains teinturiers, comme pour d'autres couleurs, avaient des "astuces" supplémentaires. Very Happy
Ce sont ces savoir-faire, quelles plantes venant d'où, nombre de bain de teinture, etc. qui feront la richesse du tissu. Dans certains cas, cela peut faire flamber de 40 à 50 fois le prix de base du textile!

2/ les verts dits "moches" (des fois, c'est une question de point de vue...). Là, ce sont des plantes où on utilisera, lors de la teinture, un mordant au fer qui modifie la molécule tinctoriale initiale et la fait virer vers des verts. . (certains tanins aussi. Ex.: la noix de galle)
Ils peuvent être "moins stables" (quoique... quoique...). Petit inconvénient: les mordants de fer ont tendance à "bouffer" la laine. Là, pas la peine d'avoir la main lourde avec ces mordants en espérant avoir un truc "plus vert", c'est inutile et... ravage vraiment la laine. (j'ai testé)
NB: ce soucis avec les mordants de fer n'ont pas empêché, pendant un sacré bout de temps, d'être utilisés pour obtenir des noirs (entre autre avec le sumak) Wink

Les remarques, supra, sont valables pour toutes les couleurs: cela va dépendre du(des) bains de teintures, plantes utilisées, venant de quel biotope (une garance à tel endroit ne sera pas aussi chargée que la garance de tel autre: c'est comme le pinard, en fait), etc, etc....
Il y a le "noir du pas riche" (obtenu souvent avec l'aulne) et le noir qui coûte une blinde, obtenu sur un pied de pastel + des "chipots savants" comportant de la garance. Pareil pour les rouges, etc....Wink

Ma remarque concernant Pastoureau ne t'est pas spécialement adressée.
C'est SURTOUT une mise en garde par rapport à pas mal de monde qui semble prendre de très solides raccourcis par rapport aux écrits de ce monsieur!
Bilan, assez régulièrement on voit passer des trucs du genre "pas de rayé", pas de vert, pas de... "paske Pastoureau l'a dit".
(possible que ces gens ne font que répéter ce que un tave a dit, lequel n'a peut-être pas spécialement vraiment lu les bouquins...) geek

Depuis que j'ai déboulé dans la reconz', j'en ai vu passer des trucs assez marrants niveau des couleurs sous divers prétextes ou lectures ou on-dit. Very Happy
(dont.. "les pauvres n'avaient pas de vêtements teints....Franchement, une teinture basique, ce n'est pas la partie la plus chronophage ni la plus compliquée! Dire que cela résiste aux outrages du temps est une autre histoire.. également valable actuellement avec nos teintures pur chimique)

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Ven 13 Mai 2016 - 14:47

Que ce soit par lui ou par d'autres, c'est vrai que certains prennent pour argent comptant ce qui est écrit.
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1503
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  ORSO le Ven 13 Mai 2016 - 15:22

Ben y en a qui osent : carreaux verts



je t'adore Yrwanel jocolor

_________________
Salut et fraternité, Orso.

Capitaine des Archers et Prévôt de la Compagnie Médiévale Brame-Farine
Prévôt National d'archerie et Vice-Président de la FFM&R
Connétable des Chevaliers d'Archerie
avatar
ORSO

Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 58
Localisation : Aix les bains

http://brame-farine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  ORSO le Ven 13 Mai 2016 - 15:26

Avec mes excuses Sophie, j'aurai du commencer par te répondre.

Bravo tu as compris le fonctionnement n'hésites pas à nous faire par de tes recherches.
Même si "mémé tissu" ronchonne elle adore cela ! I love you

_________________
Salut et fraternité, Orso.

Capitaine des Archers et Prévôt de la Compagnie Médiévale Brame-Farine
Prévôt National d'archerie et Vice-Président de la FFM&R
Connétable des Chevaliers d'Archerie
avatar
ORSO

Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 58
Localisation : Aix les bains

http://brame-farine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Ven 13 Mai 2016 - 19:39

T'es-tu rendu compte que le tissage des lignes n'était pas droit Rolling Eyes
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1503
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Laurent Favre le Ven 13 Mai 2016 - 20:07

Hum hum effectivement les lignes sont plutôt courbes au niveau du ventre.... Very Happy

Sinon pour parler de Pastoureau qui est un peu le sujet du post (et non le port du tissu à rayures par le sieur Orso) je tiens à signaler son dernier ouvrage sur "le roi tué par un cochon" qui permet de lier le roi de France, la vierge et la charcuterie !!
Dans cet ouvrage, Michel Pastoureau développe l'hypothèse selon laquelle la fleur de lys et l'azur ont été choisi par la monarchie capétienne suite à la mort accidentelle provoquée par un cochon de l'héritier déjà couronné Philippe fils de Louis VI. Suite à cette mort, c'est le fils cadet Louis (VII) qui doit prendre la place. Enfant élevé par devenir ecclésiastique, il doit épouser une princesse (Aliénor d'Aquitaine), part en croisade, divorce.... bref un long règne "tout pourri".
Qui dit "tout pourri" dit faute primaire, dit faute à réparer, dit "demande à la mère du Christ parce qu'elle au moins elle a l'oreille de Dieu sur l'oreille." (NB : cette dernière remarque reste mon interprétation vulgarisée de l'hypothèse développée dans le livre)
Au passage, le livre livre un résumé (non je ne bégayes pas) des recherches expliquant les interdictions concernant le porc dans certaines religions. Et rappelle que ce n'est pas forcement celle qu'on croit qui est la plus stricte.

Bon je vous laisse, j'ai un plat de tripes qui m'attend, venant de la boucherie-charcuterie Revel de Barberaz qui n'utilise que des porcs fermiers élevés en Chartreuse et avec qui on peut avoir des discussions historiques autour de leur animal favori.
Et pour finir un petit lien vers encore une autre émission de France Inter http://www.franceinter.fr/emission-autant-en-emporte-l-histoire qui associe un récit romancé d'un événement qui est ensuite décortiqué par un historien. Dans notre thème, écoutez le procès de Falaise, qui relate le procès d'une truie pour meurtre.
Pour moi, Michel Pastoureau n'est pas qu'un historien de la symbolique, mais aussi de la couleur et récemment des animaux.

avatar
Laurent Favre

Messages : 44
Date d'inscription : 08/07/2015
Localisation : Chambéry, capitale des Diots

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Sophie des Bois le Lun 6 Juin 2016 - 15:07

Magnifique !
Orso, le vert te va à merveille !
Rien que pour ça je suis contente d'avoir lancé le sujet !


Et puis pour les lignes courbes, t'inquiète, en l’occurrence, tu n'as pas encore rattrapé celles que pourrait avoir le sieur Pastoureau ! Il a l'air d'aimer bien manger aussi !
avatar
Sophie des Bois

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2014
Localisation : Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Pastoureau : symbolique et couleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum