historical needlework resources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

historical needlework resources

Message  yrwanel le Sam 10 Déc 2016 - 1:35

Un "bon vieux site" classique mais qui a le mérite de donner des pistes et quelques bases.
C'est classé par pays (ou pays d'origine, vu que le textile voyage oupah) et par époque.
Il arrive (hélas) que certains liens soient morts...libre à vous de faire une recherche avec la dénomination du truc. Souvent, en anglais, on a plus de résultats que en français.

Vu que l'église a eu tendance à être (presque, pas toujours) conservatrice, il y a plus de restes "ecclésiastiques" que laïcs. Idem les pièces très très royales parce que symboliques.
Evitez de conclure que la broderie n'était QUE religieuse ou "royale".
Retenez que l'église a milité grave pour l'inhumation "en toute simplicité", ce qui nous prive des "tombes à mobilier" si précieuses en information.
Accessoirement, il était, du coup, de "bon ton" de faire des donations aux églises et monastères: le textile, même pour les "pas riches" était coûteux.
Encore actuellement, le poste "textile" fait partie des inventaires notariés après décès! Laughing

Qu'en faisait donc le clergé de ces.. "loques"?
1/ cela permettait de payer des messes pour le salut de l'âme du défunt.
Il est arrivé un moment où l'église a eu des doigts assez................ crochus pour que surgissent les testaments, les donations et devant notaire, afin d'éviter tant bien que mal les contestations.
2/ une partie de ces vêtements et textiles (linges, draps de lits, couette ou courtepointes, etc) étaient re-distribués: l'église était la 1ère "sécurité sociale" (les guildes/métiers/corporations aussi, plus tard), assurant: léproserie, devoir d'hospitalité c. à d.: orphelinat, hôtel-dieu ou hôpital, hospice (voir l'inventaire de Jeanne la grigète), etc. La donation de "vêtir des démunis" fait donc partie des devoirs chrétiens.
3/ des fois, il y avait de trop... donc on pratiquait des vide-grenier (voir "les brodeurs au MA", de Staniland) ce qui permettait à des personnes plus modestes de s'habiller "chic" à bon compte mais.. défraichi et usagé (et décoré quand même). Il faudrait que je retrouve cette fouille dans une mine anglaise où un des mineurs était habillé d'un justaucorps "déchiqueté- chic".
4/ régulièrement, l'église envoyait son surplus de vêtements et textiles "or et argent" se faire brûler afin de récupérer les matières précieuses (une guilde/métier/etc était prédisposée à cela). Pour rappel: révolution française, un nombre effrayant de tapisserie et "vieux textiles super chics" ont été brûlés pour récupérer le "métal".
5/ Des inventaires de donation précise que le "civil" donne tel ou telle pièce qu'il possède "pour en faire.... etc" (nappe d'autel, chasuble, aube, etc..). Une belle série de "bourse à relique" furent, avant, de très belle pièces propriété personnelle d'un personnage d'un certain standing.
Plus récent: la dernière reine du Portugal, très pieuse, a fait don d'une de ses plus belle robe de bal pour sa paroisse... les prêtres portent donc une aube dont le tissu a virevolté au son de la valse. Very Happy
6/ Le textile se cycle et recycle jusque à usage en lambeaux (les toiles terminent en bandage ou dans les moulins à papier: le 1er: XIIIème, Languedoc)
7/ On récupère, du coup, les "belles parties" dont.... les fanfreluches et jolies broderies, même chez les grands personnages (voir les comptes d'Isabeau de Bavière, par ex) Y compris l'église qui ôte les pierres et perles des orfrois pour les utiliser à d'autres projets.
7/ Rappel: les bourgeois n'étaient pas tous franchement des.. smicards. Des fois: très très loin de là....Et même plus fortunés que pas mal de seigneurs dont certains étaient pas mal fauchés, en regard. Wink Cela a valu, entre autres, les fameuses "lois somptuaires" suivies pas toujours avec.. empressement.
Et quand on lit ces fameuses "lois somptuaires" et qu'on lit ce qui est interdit, cela laisse pas mal rêveur. Very Happy

http://medieval.webcon.net.au/index.html

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum