Le cheval dans la reconstit. méd.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cheval dans la reconstit. méd.

Message  Jean Pierre le Ven 15 Juil 2011 - 23:12

Si parmi vous certains veulent en savoir un peu plus sur la manière de gérer un cheval sur une prestation ou pour toute autre question s'y rattachant je suis à votre disposition
Si je commence par la joute je déconseillerai tout néophyte de se lancer seul ( en fait à deux sans avoir au préalable pratiqué et pris conseil auprès de personne déjà expérimentées.
Le risque est grand , je peux montrer des marques ou déformations sur des pièces d'armure qui font froid dans le dos.
Le plupart des troupes du Sud sont tournées vers le XIII e ce qui se comprend compte tenu des croisades ( terre sainte et albigeoise )
Le joute XIII peut être particulièrement risquée car gambison + haubert offre une protection relativement aléatoire si la lance ne se brise pas sur l'écu .
La joute XVe est quasi monopolistique dans le nord ..il faut comprendre que là aussi les divers sites de bataille nous amènent à la guerre de 100 ans .il en va de même pour les troupes à pied .
La plupart des jouteurs sont à ce jour équipés en XVe pour 2 raisons principales:
1/ une sécurité quasi parfaite.
2/ un visuel et un sonore qui décoiffe.
(voir site IJL : http://users.skynet.be/hackamores/IJL/IJL.htm )

La joute XIIIe
Photo prise au moment du passage du mur du son ( double bang )

Monterigionni Toscane 2010

La Joute XVe
Photo prise en Pologne sur un tournoi IJL tout le monde est en XVe

Gniew Pologne 2010

La pièce maîtresse dans un équipement c'est le casque ....qui doit être adapter à la tête , de même les fentes de visions seront les plus fines possible et la gorge doit être bien protégée. L'idéal c'est l'harmet ou le frog . ( attention une salade avec baviére ne constitue pas un casque de joute mais de guerre seulement , elle est donc à proscrire.)
sinon voila ce que cela peut donner


Et encore là c'est gentil .

avatar
Jean Pierre

Messages : 597
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval dans la reconstit. méd.

Message  Jean Pierre le Mar 10 Jan 2012 - 20:05

Outre la protection du cavalier on peut aussi parler de la protection du cheval......;qui n'est pas une affaire à prendre à la légére .

Il va de soit que l'armure d'un cheval est bien plus complexe à mettre au point et ce pour plusieurs raisons .
D'une part l'animal ne sait pas pourquoi il doit porter ces protections ...il aura donc tendance à vouloir les retirer.
D'autre part l'armure équestre doit comme pour celle du cavalier être ergonomique et coller parfaitement à la morphologie de la monture . Ce qui implique une armure par cheval .
L'autre gros inconvénient de l'armure pour le cheval vient en fait de la condition climatique . Si nous autres comprenons et acceptons de cuire dans la cocote minute , le cheval lui n'est pas censé comprendre le sauna que l'on lui inflige d'autant qu'à la chaleur il faut ajouter la transpiration de l'effort .
Rappelons que toute pièce métallique en plein soleil devient très vite brûlante ...il faut donc y ajouter des isolations thermiques qui aiderons à supporter la chaleur .
L'armure du cheval peut se montrer salvatrice pour l'intégrité de la monture et lui évitant une blessure physique grave . mais également contre une blessure psychologique ...en effet un cheval ayant reçu un coup violent peut se retrouver impropre à l'activité médiévale tout simplement par peur de recevoir un autre coup .
Enfin une protection faite avec un acier de 1 mm d'épaisseur sera largement suffisante .... son poids sera très modique surtout si votre monture n'est pas un destrier de fort gabarit ;

La protection du cheval n'est pas un vain mot
avatar
Jean Pierre

Messages : 597
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum