Dynastie Mérovingienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dynastie Mérovingienne

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Mar 24 Avr 2012 - 17:38

.

Les rois Mérovingiens


Clodion[/b dit [b]Le chevelu - Né vers 390 Mort vers 450
Roi des Francs Saliens : règne 428-448


Clodion roy de France par Jean Dassier (1676-1763). Buste du roi à gauche coiffé d'un chapeau garni d'une couronne barbare. Bibliothèque nationale de France. NB : Cette représentation fantaisiste ne correspond à aucune réalité historique.

_____________________________________________________

Son successeur supposé.

Mérovée ou Mérowig - Né vers 412 Mort en juillet 457 Début de règne 448 Fin de règne 457
Le fils ou le neveu de Clodion le Chevelu

Certains historiens en ont fait un roi légendaire, car très peu de documents attestent de l'existence de Mérovée. Il donnera son nom à la première dynastie des rois de France : les Mérovingiens.
En 451, Attila franchit le Rhin pour envahir la Gaule. Il sera arrêté dans sa marche à Orléans par le romain Aetius et le Gaulois Mérovée. Attila se replie alors vers l'Est et s'arrête à Moirey, au lieu-dit des "Champs Catalauniques".
Aetius fédère alors tous les peuples de Gaule : Francs occidentaux, Armoricains, Bretons, etc...
La bataille commencera le 20 Juin 451 et tournera à l'avantage de Aetius.
Mais devant le nombre important de mort, le roi (Mérovée ou Clodion) sera déchu, et c'est le fils de Mérovée, Childéric 1er, le père de Clovis qui prendra la relève.


Mérovée Roy de France - Médaille en bronze de Jean Dassier, 1720. Bibliothèque nationale de France

_________________________________________________________

Childéric Ier Né vers 436 Mort en 481 Début de règne 458 Fin de règne 481

En 457, Childéric 1er succède à son père Mérovée. Il règne sans partage, ce qui lui vaut l'animosité des grands et de ses sujets.
Il fuit son royaume de Tournais pour trouver refuge chez le roi de Thuringe.
Il s'éprend de Basine, l'épouse du roi de Thuringe qui finit par l'épouser.
En 463, Childéric est rappelé au pouvoir. Basine lui donnera un fils : Clovis et trois filles : Lanthilde, Alboflède et Aldoflède.
Il mourra en 481 et son fils Clovis lui succèdera.


Fac-similé de l'anneau sigillaire trouvé dans la tombe du roi Childéric à Tournai en 16531. Bibliothèque nationale de France

_________________________________________________________

CLOVIS Ier Né en 465 Mort le 27 novembre 511 Début de règne 481 Fin de règne 511
Fils de Childéric 1er et de Basine.

Clovis 1er hérite de son père d'un petit royaume qui s'étend de la mer du Nord jusqu'à Cambrai.
Il entre en lutte contre Syagrius qui dirige le pays situé entre la Somme et la Loire.
Battu à Soissons en 486, Syagrius se réfugie à Toulouse. Quand à Clovis, il s'empare de la région entre la Seine et la Loire.
En 493, il se marie avec la très catholique Clotilde, une princesse Burgonde. Ce mariage va lui permettre d'obtenir le soutien des évêques dans une période où Burgondes et Wisigoths soutiennent la thèse de l'hérésie arienne (l'arianisme nie la Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit).
En 496, Clovis livre bataille à Tolbiac contre les Alamans et il s'empare d'une partie de leur territoire. Aprés la bataille de Tolbiac contre les Alamans, Clovis et trois mille de ses soldats se font baptiser le jour de Noël 496 par Saint-Rémi à Reims. Il devient ainsi le seul roi barbare reconnu par la chrétienté.
Clovis cherche ensuite à étendre son royaume vers l'Est. Il combat avec succès les Thuringiens et les Francs Ripuaires. La toute-puissance de Clovis inquiète alors les rois ariens qui se liguent contre Clovis. En 500 près de Dijon, Clovis bat Gondebaud, roi des Burgondes qui s'échappe. En 507 à Vouillé près de Poitiers, Clovis vainc les Wisigoths, et c'est aussi à Vouillé qu'Alaric II, souverain Wisigoth, trouvera la mort.
Clovis mourra un peu plus tard à Paris, en 511, alors que son royaume n'a pas encore atteint la Méditerranée.
Il sera enterré à Paris dans la basilique des Saints-Apôtres qu'il a fait construire.
A sa mort, le royaume Franc est divisé entre ses fils : Clotaire 1er Le Vieux hérite de la Neustrie, Thierry 1er de l'Austrasie, Childebert 1er de Paris et Clodomir de l'orléanais.


Illustration représentant Clovis par Eugène Viollet-le-Duc dans le Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 8, 1856, d'après la statue du XIIe siècle, présente à Notre-Dame de Corbeil.

_________________________________________________________

Le royaume se retrouve divisé en 4

Mort durant une expédition contre les Burgondes le 21 Juin 521 à Vézeronze, Clodomir, le deuxième fils de Clovis, laisse à sa veuve et à ses enfants le royaume d'Orléans. Pour s'emparer du royaume de Clodomir, ses frères Childebert 1er et Clotaire 1er
décident de se débarrasser des petits neveux Gonthaire et Théodebald (Clodoald ayant réussi à s'échapper).
Théodebert 1er succède à son père Thierry 1er, roi d'Austrasie en 534. Son fils Théodebald, lui succèdera de 548 jusqu'à sa mort en 554. Clotaire 1er récupèrera le royaume d'Orléans peu convoité par Childebert 1er qui considère ces terres trop exposées aux saxons.
En 558, Childebert 1er meurt laissant l'intégralité du royaume Franc reconstitué à Clotaire 1er.





Clotaire Ier dit le Vieux né vers 498 Mort le 29 novembre ou le 31 décembre 561 Début du règne 558 Fin du règne 561
Rongé de remords par toutes les exactions qu'il a du commettre pour atteindre ses fins, il dilapide une bonne part de ses biens au profit des pauvres, des Églises et des Monastères.
En 561, Clotaire meurt à Compiègne et est inhumé à Paris en l'Église Saint-Médard où repose aussi le corps du Saint-homme décédé en 545. Un des fils de Clotaire 1er, Sigebert 1er, sera aussi inhumé dans cette Église en 575.
Le royaume de Franc sera à nouveau partagé entre ses quatre fils légitimes : Chilpéric 1er hérite de la Neustrie, Sigebert 1er de l'Austrasie, Caribert de Paris et Gontran des royaumes d'Orléans et de Bourgogne.
(image du partage du royaume franc en 561)

_________________________________________________________

Caribert Ier ou Chérebert Ier Né vers 521 Mort en 567 Début de règne 561 Fin de règne 567

Fils de Clotaire Ier et de sa première épouse Ingonde.
Aîné des fils de Clotaire Ier, il eut en partage le royaume de Paris. Ce prince, ami de la paix et des lettres, montra beaucoup de zèle pour l’observation de la justice, obtint de l’ascendant sur les grands de sa cour par son éloquence, et s’attira le respect des monarques voisins, par les instructions qu’il donnait à ses ambassadeurs.


Tiers de sou de Caribert Ier frappé à Aire (561-567). BNF, monnaies, médailles et antiques.

_________________________________________________________

Gontran le Saint Né entre 532 et 534 Mort le 28 mars 592 à Chalon-sur-Saône Début de règne 561 Fin de règne 593
À la mort de son père en 561, il hérite de l'ancien royaume de Burgondie et d’Orléans .
Caribert, roi de Paris, étant mort sans enfants, son royaume fut partagé entre ses trois frères (Chilpéric Ier, Sigebert Ier et Gontran) ; mais aucun d’eux n’ayant voulu céder ses droits sur Paris, cette ville resta indivise jusqu’au moment où Clotaire II réunit en sa personne tous les droits des princes français. Toutefois Gontran régna dans les faits sur Paris à partir de 584, après la mort du dernier de ses frères, Chilpéric Ier.
En 584 Chilpéric est assassiné à Chelles au retour de la chasse, et Gontran, toujours généreux, se déclare le protecteur de son fils, âgé de quatre mois, dont on contestait la légitimité, lui donne au baptême le nom de Clotaire, et le fait couronner roi de Soissons.
Gontran mourut l’année suivante (592), à 68 ans, dont il en avait passé trente et un sur le trône.
Il ne laissa qu’une fille, qui prit le voile, et l’héritage de Clovis 1er se trouva partagé entre Childebert II, alors roi d’Austrasie, et le jeune Clotaire II, roi de Paris. Jamais roi ne se trouva dans une position plus heureuse que Gontran pour réunir les Gaules sous sa domination, puisqu’il survécut à ses trois frères, et se trouva l’arbitre du sort de ses neveux.
Ses quatre fils étant morts en bas âge, il adopte en 577 son neveu, Childebert II, fils de Sigebert et de Brunehilde.


Tiers de sou de Gontran frappé à Chalon-sur-Saône (561-592). BNF, monnaies, médailles et antiques.

_________________________________________________________

Childebert II né le 6 avril 570 et mort entre le 2 et le 28 mars 596, roi d’Austrasie de 575 à 596, puis de la Bourgogne et de l’Orléanais.


Tiers de sou de Childebert II. BNF, monnaies, médailles et antiques.

_________________________________________________________

Clotaire II, dit le Jeune, né en mai 584, mort le 18 octobre 629, est roi de Neustrie de 584 à 613 et roi des Francs de 613 à 629, après la conquête du royaume d'Austrasie et du royaume de Bourgogne.

Sa victoire de 613 sur la reine Brunehilde (Brunehaut) met fin à la longue période de guerres entre rois francs, commencée en 570, et dont deux protagonistes ont été les parents de Clotaire, Chilpéric Ier et Frédégonde.


Monnaie de Clotaire II (584-628). British Museum.

_________________________________________________________

Dagobert Ier né vers 602/605 - mort le 19 janvier 639

A la mort de son père Clotaire II, Dagobert, associé au trône en 623, hérite tout d'abord de l'Austrasie.
A la mort de Clotaire, Dagobert récupère aussi la Bourgogne et la Neustrie.
A la mort de son demi-frère Caribert en 632, il récupère l'Aquitaine.
Il gouverne alors un pays unifié en bon roi chrétien, avec son ministre Saint-Eloi puis Saint-Ouen. En 630, Dagobert fit rénover et enrichir l'église Saint-Denis à Paris fondée vers 475 par Sainte-Geneviève.
Mariè à Gonatrude, il s'éprend de la douce Nanthilde. Son mariage avec Gonatrude, non consommé est annulé.
Il peut alors épouser Nanthilde en Décembre 629. Puis il s'éprend d'une autre femme, Ragnétrude.
De son union avec Gonatrude, naîtra un fils, Clovis II et, avec Ragnétrude, il aura un second fils, Sigebert III qui naîtra en 631 à Orléans. En qualité de roi guerrier, il soumet les bretons en 637 et combat les basques, les Frisons.
A sa mort, son fils aîné, Sigebert III hérite de l'Austrasie, d'une grande partie de l'Aquitaine et de la Provence, et son second fils Clovis II hérite de la Neustrie et la Bourgogne.Dagobert mourut en janvier 639 près d'Épinay et fut inhumé à Saint-Denis. Dagobert sera le dernier roi Mérovingien. Les rois qui lui succèderont seront faibles et impuissants. Ils laisseront le pouvoir aux maires du palais et seront qualifiés de rois "fainéants".


Solidus de Dagobert Ier frappé à Marseille. Cabinet des Médailles, Paris.

_________________________________________________________

Clovis II dit le fainéant né en 634 - mort en 657
Roi de Bourgogne et de Neustrie : règne 639-657
Roi des Francs : règne 657

Clovis II, second fils de Dagobert, eut en partage les royaumes de Neustrie et de Bourgogne, en 639. Alors qu’il était encore en bas âge, le gouvernement fut confié à la reine Nantilde, sa mère, et surtout à Ega, puis à Erchinoald ou Archambaud, tous deux successivement maires du palais. Avec le même titre, Pépin le Vieux gouvernait l’Austrasie pendant la minorité du roi Sigebert, frère de Clovis II, et les Bourguignons, qui avaient renoncé à avoir un maire du palais depuis Clotaire II, ayant exigé le rétablissement de cette charge dans le royaume de Bourgogne, la France entière se trouva soumise au pouvoir de ces tuteurs des rois, d’autant plus dangereux qu’ils commandaient l’armée, qu’ils étaient élus par les grands, et que leur naissance ou les alliances qu’ils contractaient les rapprochaient encore du trône.
Clovis épousera une esclave anglo-saxonne nommée Bathilde de Chelles en 649 (appeler ainsi car morte le 30 janvier 680 à Chelles), achetée à York par le maire du palais Erchinoald. Avec Bathilde, Clovis II aura trois enfants : Clotaire, Childéric et Thierry. Bathilde va soutenir la dynastie mérovingienne et l'empêcher temporairement de péricliter notamment pendant la régence qu'elle assurera à la mort de son époux en 657 en attendant la majorité de son fils aîné Clotaire.
Par ailleurs, contrairement à la tradition, Bathilde impose Clotaire comme seul héritier de Clovis. Elle évite ainsi la partition du royaume franc entre ses enfants avec son cortège de querelles et de divisions qui a tant porté préjudice à la dynastie
mérovingienne.
En 665, Bathilde se retire au monastère de Chelles qu'elle a fondé. Dés lors, elle se consacre à Dieu. Elle sera inhumée en tant que Sainte-Bathilde, le 30 Janvier 680 à Chelles.


Tiers de sou d'or de Clovis II (639-657). Bibliothèque nationale.

_________________________________________________________

Clotaire III né en 652 - mort en 673

Unique héritier de Clovis II, il hérite du royaume franc au décès de son père en 657 à l'âge de 5 ans. C'est sa mère Bathilde qui assure la régence jusqu'à ce qu'elle se retire dans le monastère de Chelles en 665. A compter de cette date, c'est Ebroïn, maire du palais, qui dominera la politique franque.
Il meurt en 673 sans descendance à l'âge de 21 ans. Son frère Thierry lui succèdera.


Tiers de sou de Clotaire III frappé à Paris. BNF, monnaies, médailles et antiques.

_________________________________________________________

Thierry III né en 654 - mort en 691

Roi des Francs de Neustrie en 673 et de 675 à 679, puis roi de tous les Francs de 679 à 691.
Ce prince offre, dans toutes les époques de sa vie, un terrible exemple des désordres qui s’étaient introduits dans le royaume pendant les minorités successives des monarques de la première dynastie. Il fut exclu dès le berceau de la succession de son père, et ne put accuser de cette injustice que les grands de l’Etat, puisque ses frères étaient trop jeunes pour avoir été consultés.
Thierry meurt en 691. Il avait 34 ans. Il laisse deux fils Clovis et Childebert qu'il a eu de la reine Clotilde.
Son fils aîné Clovis lui succède.



_________________________________________________________

Clovis IV Né vers 680, fils ainé et successeur du roi Thierry III, il accède au trône à l'âge de 11 ans et meurt à 15 ans à Choisy-sur-l’Aisne, où il fut enterré. Childebert, son frère, lui succéda.


Clovis IV de Guillaume Rouillé's "Promptuarii Iconum Insigniorum"

_________________________________________________________

Childebert IV dit le Juste né en 683, mort le 23 avril 711

Ils de Thierry III et frère de Clovis IV, il succéda à ce dernier dans le royaume de France, en 695, n’étant âgé que de douze ans. Il laisse le souvenir d'un roi juste et de bonne mémoire. Son fils Dagobert lui succède.


Pièce à l'effigie de Childebert IV (695-711). British Museum.

_________________________________________________________

Dagobert II né en 699 - mort le 17 janvier 715

Appelé Dagobert II par les historiens qui n’ont mis au nombre des monarques français que les princes du sang de Clovis qui ont régné à Paris, Dagobert III était fils de Childebert III, et lui succéda en 711.
C’est le 4e roi et le 3e en état de minorité sous le nom duquel Pépin le Gros gouverna la France. Le plus grand événement du règne de Dagobert III est la mort de ce fameux maire du palais, qui laissa le royaume et sa propre famille divisés.
Il laissa un fils, au berceau, qui est connu sous le nom de Thierry de Chelles, parce qu’il fut élevé dans ce lieu, mais qui ne lui succéda pas.


Tiers de sou de Dagobert II.

_________________________________________________________

Chilpéric II né vers 670 - mort en 721

Chilpéric II, fils de Childéric II, est roi des francs de 715 à 721. A la mort de son père, il est enfermé dans un monastère puis rétabli dans ses fonctions de roi du royaume franc à la mort de Dagobert III. Le maire du Palais de Neustrie est alors Rainfroi. En 717, Charles Martel devient maire d'Austrasie et impose un certain Clotaire IV (peut-être fils de Thierry III ?) comme roi d'Austrasie. Malgré la supériorité de Charles Martel, Chilpéric II sera à nouveau reconnu comme roi de tous les francs à la mort de Clotaire IV.


Sceau de Chilpéric II daté du 5 mars 716. Archives nationales, Paris

_________________________________________________________

Thierry IV né vers 713 - mort en 737

Roi de France surnommé de Chelles parce qu’il avait été élevé dans le monastère de ce nom, Thierry IV succéda à Chilpéric II, en 721, n’étant âgé que de sept ans.
II aurait dû monter sur le trône presque en naissant, puisqu’il était fils unique de Dagobert III, mort en 715. Mais nombreux des seigneurs, qui croyaient le moment favorable pour rendre aux rois de France leur autorité envahie par les maires du palais, préféra Chilpéric, prince de la maison royale, âgé de quarante-quatre ans, à cet enfant, qui n’aurait pu gouverner par lui-même.
Chilpéric II ne régna que cinq ans. A sa mort, Charles Martel rendit au jeune Thierry le trône qui lui appartenait, non par un sentiment de justice, mais parce qu’un roi de cet âge convenait à son ambition. En effet, il domina son souverain avec tant de hauteur, que ce malheureux prince ne prit aucune part aux événements qui se passèrent sous son règne.
Ce n’était plus en son nom qu’on signait les traités, qu’on recevait les ambassadeurs, qu’on exigeait le serment de fidélité des seigneurs ; tout se faisait au nom de Charles Martel. Thierry mourut en 737, ayant été appelé roi pendant seize ans.
Après sa mort, le trône du royaume des Francs reste vacant jusqu'en 743.

_________________________________________________________

Childéric III dit l’Insensé né vers 714 - mort en 755

Aucune source contemporaine n’indique sa filiation1.
Fils de Chilpéric II, il fut le dernier roi de France de la première dynastie.
L’histoire ne dit pas l’âge qu’il avait lorsqu’il commença à régner en 743. Des intérêts qui n’étaient pas les siens le firent roi ; car Pépin et Carloman, fils de Charles Martel, ne proclamèrent un prince du sang royal que pour retenir les seigneurs dans l’obéissance.
Pépin le Bref, après avoir apaisé le clergé, qui avait été dépouillé par Charles Martel, son père, et mis la plupart des évêques de son côté, consulta le pape pour savoir s’il fallait laisser sur le trône des princes qui n’en avaient que le nom, ou s’il n’était pas plus favorable à l’ordre que celui qui exerçait le pouvoir prît le titre de roi. La situation du pape à cette époque était cruelle. Il ne pouvait attendre du secours que des Français ; en s’adressant à lui, Pépin était donc assuré d’obtenir une réponse telle qu’il la désirait.
Il renversa le roi qu’il avait créé, le fit raser et conduire à Saint-Omer dans le couvent de Sitdiu, depuis appelé abbaye de Saint-Bertin. Il est à noter que l’on trouve souvent le nom Sithiu, que l’on aurait voulu communément restituer en prenant Sit-diu pour un jeu de mot du copiste. Mais le seul acte ancien de l’abbaye de Saint-Bertin conservé en original, acte dont l’authenticité est parfaitement prouvée et qui date de 745, porte très lisiblement écrit quatre fois Sitdiu. Mais au Xe siècle, on trouve partout écrit Sithiu dans les manuscrits. Childéric III y fut reçu moine en 751, et mourut en 755. Il laissa un fils, nommé Thierry, qui fut envoyé au monastère de Fontenelle (Saint-Vandrille).
Avec lui finit la première dynastie des rois de France, dont la succession a duré deux cent soixante-dix ans.


.
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1500
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dynastie Mérovingienne

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Mer 9 Mai 2012 - 9:52

.

Odratzheim, une nécropole mérovingienne


Depuis le début du 20e siècle, une nécropole mérovingienne est connue mais n'a jamais vraiment été étudiée.

Le Kochersberg, une région du Nord de l'Alsace densément peuplée au début du Moyen Âge. Nous sommes à Odratzheim, où la construction d'un lotissement d'habitation nécessite l'intervention d’une équipe du Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan pendant 4 mois. Depuis le début du 20e siècle, une nécropole mérovingienne est connue mais n'a jamais vraiment été étudiée. Le diagnostic réalisé par l'Inrap a confirmé la présence de sépultures sur toute la superficie du terrain. Nous sommes aux 6e et 7e siècles, au début du Moyen Age. Les nécropoles se développent en périphérie des quartiers d'habitations, comptant parfois plusieurs centaines de tombes.






.
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1500
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum