Amandier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amandier

Message  beaunois le Mar 29 Mai 2012 - 11:40

mandier



Nom latin:

Amygdalus

Famille:

des rosacées

partie utilisé:

le fruit est une drupe ovale, verte et veloutée. La partie charnue (la chaire du fruit) n'est pas consommable. Elle entoure une coque ligneuse et criblée de trous, dure ou fragile, à l'intérieur de laquelle sont logées une ou plusieurs graines comestibles, enveloppées dans un fin tégument couleur cannelle.

Habitat et culture:

Les fleurs de l'amandier sont très sensibles au froid et cet arbre a besoin de lumière, de soleil et d'air sec. Il valorise les terres pauvres car il peut pousser sur des sols dolomitiques, caillouteux, secs, pauvre en matière organique. Il a très peu d'exigences sauf un sol profond et perméable. Il s'accommode même des sols légèrement salés et se plaît sur les sols calcaires.

Histoire:

L'arbre est originaire des plateaux et des montagnes de l'Asie occidentale. Il est cultivé depuis 5 000 ou 6 000 ans en Iran. Il a été introduit en Égypte par les Hébreux et ramené en Europe par les Grecs. Les Romains rapportèrent l'amande, qu'ils appelaient « noix grecque » en Italie. L'amandier fut introduit dans le Midi de la France au Ve siècle av. J.-C., mais il ne prit son essor qu'au haut Moyen Âge.
Les Arabes la diffusèrent sur tout le pourtour méditerranéen, au fur et à mesure de leurs conquêtes.
En France, une charte de 716, délivrée par le roi des Francs Chilpéric II, mentionne les amandes avec d'autres épices. En 812, Charlemagne ordonne d'introduire les amandiers dans les fermes impériales. Au Moyen Âge, la consommation des amandes dans la cuisine est très importante et au XIVe siècle, et elles constituent une part importante du commerce de Venise

Caractére aromatique:

L'arôme de l'amandier, ou de l'amande, est défini comme caractère aromatique basique.
On parle alors :
- d'odeur de la fleur d'amandier, parfois décelée dans des vins blancs.
- d'arôme de l'amande sèche, proche de la vanilline, fréquent sur des vieux vins blancs.
- du caractère d'amande amère de nombreux crus primeurs blancs.
- du goût discret de noyau d'amande de certains vieux vins rouges.
- d'arôme d'amande grillée, de certains vins blancs de garde

Propriété médicinal:

anti-inflammatoires, adoucissantes, émollientes, expectorantes, hydratantes et tonifiantes

avatar
beaunois

Messages : 134
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 46
Localisation : Bourgogne

http://moult-me-tarde.asso-web.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum