Le mesnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mesnage

Message  beaunois le Mar 29 Mai 2012 - 13:41

i le bourgeois du "Mesnagier de Paris" recommande à sa jeune épousée de faire le mesnage de bon matin ce n'est pas pas hasard.
Le"mesnage commun"
comprend :
-faire les litz
-le pain
- et autres telz affaires.
La préparation des repas est incluse dans ette expression faire le mesnage.
Ainsi on retrouve une servante, une "meschine" responsable de ces ouvrages un lundi matin armée d'un blutoir afin de tamiser la farine pour faire des pastrez.
Il semble que le mesnage commn soit la première tâche féminine de la journée et cela dans tout l'Occident.
Ce mesnage quotidien se voit doublé d'un entretien hebdomadaire plus conséquent qui encore à notre époque se pratique souvent le samedi.
(ouè c'est samedi !)
L'usage plus important de l'eau qu'il faut chercher au puit ou à la fontaine, et que l'on jette sur le sol semble alors s'imposer. (apparition timide de la pompe à bras à la fin du XIV°).
Une raison suffisante pour se laver au préalable les cheveux, puis nettoyer avec la même eau toutes poussières et souillures qui auraient pu survenir lors des besognes de la semaine écoulée.
Et oui!

avatar
beaunois

Messages : 131
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 46
Localisation : Bourgogne

http://moult-me-tarde.asso-web.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mesnage

Message  beaunois le Mar 29 Mai 2012 - 14:09

ais voila pour que ce grand coup de ménage !!! comme si bien dit dans le post ci-dessus, il fallait un balai !!!

ce qui donné un emploi nommé :
Le faiseur de
balais

Le balai est l’une des plus anciennes invention d’ustensiles
de ménage.
Le balai était souvent confectionné par
les paysans à la veillée après une dure journée
de labeur.
Les matériaux pour fabriquer un balai dépendaient
de la situation géographique. La proximité des forêts
aidait l’approvisionnement en bois de bouleau, de houx ou de noisetier
pour les balais durs destinés à nettoyer les écuries
et les cours des fermes, et en bruyère, châtaigniers genets
ou joncs pour le ménage des maisons.
Avec une lanière de
noisetiers, le faiseur de balais attachait des petits fagots de branches
de même taille autours d’une grosse branche servant de manche.

A la campagne, le balai était acheté lors des foires ou des
marchés. En ville, on voyait le faiseur de balai déambuler
les rues en criant « Mes beaux balais » ou « Faudra t’il
des balais »

avatar
beaunois

Messages : 131
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 46
Localisation : Bourgogne

http://moult-me-tarde.asso-web.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum