Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Ven 20 Juil 2012 - 21:09

.

J'essaie de vous mettre la traduction "allemand / français". Mais si quelqu'un parlait plus mieux bien que le traducteur d'internet, ce serait beaucoup plus mieux.  lol!


Soutien-gorge du moyen-âge

Jusqu'ici on acceptait, des soutiens-gorge auraient été inventés aux temps modernes. Maintenant, une trouvaille textile examinée par une Innsbrucker Archäologin réfute cette thèse : Déjà au 15ème siècle, il y avait des vêtements, les BHs modernes bizarrement ressemblent.



Photo : "soutien-gorge" de lin du 15ème siècle (une grande image) en comparaison d'un soutien-gorge de Longline des années 1950 (une petite image en bas à gauche). (La photo : B. Profit)


Innsbruck -  Des archéologues ont fait une trouvaille sensationnelle dans le château Lengberg à Nikolsdorf au Tyrol oriental : au cours de vastes mesures de reconstruction qui étaient accompagnées par les archéologues sous la direction d'Harald Stadler de l'institut archéologique, les explorateurs et chercheurs tombaient sur plus de 2.700 fragments textiles du 15ème siècle. "Les textiles devenaient communs avec d'autres objets, le plus souvent de la matière organique, utilise comme des chaussures du cuir, comme la matière de remplissage", expliqué Peut. Beatrix Nutz qui travaille les textiles dans le cadre de sa thèse. "Les sources écrites nous font supposer que la plus grande matière de remplissage était apportée au cours d'une surélévation à l'installation à 3 étages à l'assimilation de niveau du sol dans les reins." La particularité de cette trouvaille : quatre textiles de lin ressemblent à BHs modernes - jusqu'à maintenant on acceptait, BHs serions une invention des temps modernes.

Textiles divers

La trouvaille se compose en tout, de plus de 2.700 fragments de matière séparés. La première inspection du matériel donnait une abondance des formes textiles diverses, au-dessous cela une rangée presque complètement des vêtements reçus ainsi que des fragments le fourrage intérieur de lin avec les restes peu abondants des anciennes robes de lainage, en outre, des fragments de plusieurs chemises de lin avec un fort  Question Fältelung Question  au col et à la manche avec les boutons textiles reçus et les boutonnières adéquates que recommandent les grandes tailles, qui étaient la partie des habits féminins ou étaient même portés par des enfants. Aussi des vêtements d'homme étaient trouvés : "un caleçon de lin complètement reçu, le fragment d'une deuxième et un fragment textile de la laine rouge et bleue qui se révélait le pont de pantalon, étaient portés par des hommes", explique Beatrix Nutz.
Quatre textiles du lin étaient en tout trouvés, les BHs modernes ressemblent. "Deux exemplaires fragmentés plus fort semblent être une combinaison d'un soutien-gorge et d'une courte chemise. Ils finissent directement sous la poitrine, ont cependant les parties de matière supplémentaires au-dessus des petits paniers pour cacher le Decolleté et aucune manche", explique Beatrix Nutz. Les deux autres "BHs" trouvés ressemblent encore plus fort à BHs modernes : "le troisième, soutien-gorge ' voit BHs moderne beaucoup plus semblablement avec deux larges porteurs et une partie de dos non reçue. C'est aussi le plus à grands frais décoré", dit l'Archäologin. Le quatrième "soutien-gorge" ressemble à un soutien-gorge moderne le plus souvent. "Il est une combinaison d'un soutien-gorge et d'un corselet et peut être comparé au plus tôt avec un soutien-gorge de Longline moderne."

Invention au 15ème siècle ?

14 de carbone datations spécialement exécutées à des essais de fibre le deux BHs ont confirmé la datation des morceaux dans le 15ème siècle. Jusqu'à maintenant, il n'y avait aucune preuve de l'existence de BHs avec les petits paniers distinctement visibles avant le 19ème siècle. "Les sources écrites médiévales se prononcent plutôt vaguement sur le sujet, sont parfois mentionnées, des sacs pour les poitrines ' ou, des chemises avec des sacs '", explique Beatrix Nutz. "D'autres sources mentionnent seulement des rubans de poitrine pour attacher les poitrines énormes au corps. "Comme l'inventeur" du soutien-gorge, Herminie Cadolle sont considérés aujourd'hui entre autres choses au 18ème siècle tardif, et Mary Phelp Jacob qui recevait en 1914 un brevet d'US. "Excepté, Longline-BHs' avec un Körbchengröße plutôt petit, trois autres trouvés, BHs' montrent de très grands petits paniers qui convient à l'énonciation de certaines sources écrites, des sacs ' dans des robes et chemises", dit l'Archäologin. Comme garanti est considéré : la trouvaille est extraordinaire jusqu'ici et livre un complément important à l'histoire textile.




Interview


Christine Kensche a geschrieben : Sensationsfund

Les Dessous étaient si sexy déjà au moyen-âge

Dans un Tyrolien le château(la serrure), un chercheur textile Unterwäsche du moyen-âge a découvert. Au-dessous : cependant, le soutien-gorge le plus âgé du monde et un Tanga - celui-ci n'était pas porté par une femme.

Parce que Beatrix Nutz a fouillé dans le linge de crotte étranger, une petite partie de l'histoire doit être écrite, peut-être, bientôt récemment. Dans le château Lengberg au Tyrol oriental, de vieux vêtements étaient trouvés à des travaux de réparation en 2008. Le chercheur textile les a examiné et a fait une découverte surprenante : sous les vieux morceaux, elle trouvait un caleçon maintenu avec des cordes et quatre soutiens-gorge - dans un design qui pourrait venir presque d'une collection d'été actuelle.
Le profit a examiné les sous-vêtements pendant plusieurs années. Son résultat : le caleçon et soutien-gorge viennent du 15ème siècle. S'il vote que la scientifique affirme, ce serait une sensation : si on Croyait, pourtant, jusqu'à maintenant, le soutien-gorge serait une invention du 19ème siècle.



Au moyen-âge, on portait soutien-gorge et Tanga


Madame Nutz, si donc, on attend dans un château un trésor. Ils se réjouissent sur un vieux linge ?
Beatrix Nutz : Oui! Car c'est une trouvaille très précieuse. Il se trouvait sous le parquet de bois entre la première et deuxième étage. Le château Lengberg était rénové en 2008, avec cela on tombait sur une cavité qui était remplie de toute l'ordure possible. Au-dessous étaient des textiles qui se sont bien maintenus parce que c'était très sec là. Les pièces les plus extraordinaires sont un caleçon et quatre soutiens-gorge du lin blanc. Ce sont le BHs le plus âgé qu'on a trouvé jusqu'à maintenant.

D'où savez vous que les sous-vêtements est si vieux réellement ?
Beatrix Nutz : dans la deuxième moitié du 15ème siècle, le château recevait un autre étage. Au cours des travaux de cette époque-là, on a jeté le vieux linge, peut-être, comme le remplissage dans le faux plafond. Tout de même nous étions très sceptiques tous. Les morceaux auraient aussi pu avoir été aux travaux de réparation plus tardifs dazugeschmissen. J'ai envoyé des essais de fibre de deux BHs et du caleçon à la grande école technique helvétique Zurich. Là on pouvait les dater avec la méthode de radio de carbonifère : le linge était n'importe quand entre 1440 et 1485 dans l'usage. Maintenant, une pièce de la recherche textile doit être révisée.

Pourquoi ?
Beatrix Nutz : Jusqu'à maintenant, on pensait que le soutien-gorge était développé seulement au 19ème siècle. Le brevet le plus âgé que j'ai trouvé, vient des USA, dès 1856. BHs au moyen-âge semblaient simplement impensables. Il y avait le linge de dame, certes, déjà dans l'antiquité, mais, alors, les Grecques portaient les "rubans de poitrine" soi-disant, donc de simples rubans de matière qu'on enroulait autour de la poitrine. On tenait les petits paniers cousus jusqu'à aujourd'hui pour un développement moderne.

L'assortiment de linge voit, en effet, de comme une collection de bikini actuelle.

Beatrix Nutz : cependant, le caleçon était seulement pour des hommes. Il y a une image de Dürer du 15ème siècle, "le bain d'hommes" sur lequel certains messieurs portent ce modèle Semblable au Stringtanga. Cela paraît très taquin. Avant ce jour des caleçons d'hommes ressemblaient plutôt aux shorts de boxeur d'aujourd'hui. Mais au 15ème et 16ème siècle, les pantalons étroits devenaient la tendance, et ainsi se trouvaient toujours étroit aussi les caleçons.

Qu'est ce que les femmes portaient sous leurs robes ?
Beatrix Nutz : Probablement rien. Le caleçon était considéré au moyen-âge aussi comme le symbole du pouvoir masculin. Des femmes, les pantalons anhatten, étaient mal vues. Sur de vieilles projections, on voit le plus souvent seulement des courtisanes et semblablement les dames verruchte dans des caleçons. Seulement dans l'Italie du 16ème siècle, certaines femmes portaient des caleçons, peut-être des membres de la famille le Medici. La culotte alors, peut-être, aussi pour de plus larges cercles devenait peu à peu convenable. Mais les sous-vêtements restaient, peut-être, comme l'objet de luxe à des aristocrates et de riches commerçants réservent.

Comment, alors, on appelait en principe le caleçon et soutien-gorge ?
Beatrix Nutz : au moyen-âge, on disait à la "cassure" ou "Brouch" au caleçon. BHs n'avaient en principe aucun propre nom. Dans une chronique thuringienne de 1480 il y a la marque "des chemises avec des sacs dans lesquels elle les poitrines reinstecken", dans un poème satirique du 15ème siècle se l'appelle "Tuttenseck". Plus tard les gens schamhafter sont devenues : on appelait des caleçons alors "les inexprimables".

Le soutien-gorge paraît assez de la mode. Avez peur qu'une copie de votre découverte pend bientôt à H*M ?
Beatrix Nutz : j'ai reçu réellement déjà des e-mails de l'Amérique, de l'Australie et de l'Allemagne - des particuliers qui auraient volontiers le patron, autour du soutien-gorge pour eux-mêmes à des postcoupeurs. Les plus grands viennent des adhérents de la scène de moyen-âge qui se glissent à leur temps libre volontiers dans un vêtement traditionnel et qui prennent très exactement l'authenticité. Justement des dames avec une plus grande supérieure étendue sont à apprendre beaucoup soulagé que des femmes ont aussi porté au moyen-âge BHs. Sans support, le jeu de chevalier dans les vieux vêtements devient, peut-être, très vite incommode. Avec une exception, les modèles que j'ai examiné, sont fabriqués pour une bien grande poitrine - dans Körbchengröße C environ.

Vous avez le caleçon déjà nachgeschneidert. Comment est le Tragekomfort ?
Beatrix Nutz : Cela je ne peux pas vous dire, malheureusement. Jusqu'à maintenant, aucun monsieur ne s'est encore trouvé qui se déclare prêt à porter la chose et à présenter.

Pourquoi donc cela ?
Beatrix Nutz : si vous voyez la scène de Dürer, vous comprendrez cela. Le caleçon couvre justement une fois le plus nécessaire. Mes collègues à l'université Innsbruck sont savants sérieux et aucun modèle de linge de corps. Ils s'ornent.



Beatrix Nutz (à gauche), le chercheur textile à l'université Innsbruck, a examiné le Dessous médiéval. Albrecht Dürer le "bain d'hommes" (à droite)


SOURCE  Arrow  Das Eyneforum


.
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1514
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  beaunois le Sam 21 Juil 2012 - 10:12

onjour Raimond Roger TRENCAVEL
Sujet compliqué, et pas si simple que ça a trouver !!!!
mais j'ai recherché et trouvé ceux-ci

l’Apodesme, (sorte de bandelette, d ‘étoffe enroulée sous la poitrine, est adopté par
les grecs dans leur quête d’harmonie, qui s’opposent violemment à l’idée du sein tombant, tout comme les romains



Le mamillare, en cuir mou prend le relais pour écraser la poitrine des matrones. A la chute de l’empire romain et à la suite des grandes invasions, le buste retrouve sa liberté… jusqu’au XIIème siècle, avec la mode des vêtements moulants qui étranglent à nouveau la poitrine...

A partir du XVème siècle, dans le duché de Bourgogne, les seins sont mis en évidence par les femmes qui arborent une ceinture sous leur poitrine. Montrer la naissance des seins devient chose permise, sinon souhaitée !

avatar
beaunois

Messages : 131
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 46
Localisation : Bourgogne

http://moult-me-tarde.asso-web.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  beaunois le Sam 21 Juil 2012 - 10:23

e principe du « couvre-seins » date de l'antiquité, en effet il paraîtrait que les femmes romaines, après les grecques, mettaient en valeur et soutenaient leur poitrine avec ce qu'on appelle un "strophium", l'ancêtre du soutien gorge.



Le strophium était une sorte d'écharpe que les femmes utilisaient afin de bander leurs poitrines. Ces femmes l'utilisaient également pour d'autres raisons, sous d'autres noms : le "mamillare" pour rendre la poitrine plus discrète, le "fascia" pour entraver la croissance des seins.



Vers le deuxième millénaire avant Jésus-Christ, les femmes grecques utilisaient l'apodesme, une bandelette qu'on positionnait sous la poitrine afin de la soutenir.



En France, au XIIe Siècle les femmes portent la basquine, sorte de corset très rigide et un siècle plus tard, la gourgandine, corsage non baleiné. A cette époque, ce système de corset fait débat et les accessoires comme la gourgandine sont interdits dans certaines régions françaises. En 1370, un édit de Strasbourg exige "qu'aucune femme ne se soutienne la poitrine, que ce soit par disposition de la chemise ou par robe lacée".


avatar
beaunois

Messages : 131
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 46
Localisation : Bourgogne

http://moult-me-tarde.asso-web.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  beaunois le Sam 21 Juil 2012 - 10:28

uelques therme utilisé.

Basquine, gourgandine,gorgerette,vertuga .....

avatar
beaunois

Messages : 131
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 46
Localisation : Bourgogne

http://moult-me-tarde.asso-web.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Mar 31 Juil 2012 - 12:36

.

Euronews


Un soutien-gorge datant du XVème siècle retrouvé en Autriche


Ce château a été le théâtre en 2008 d'une découverte atypique qui remet en question toutes les thèses connues jusqu'à aujourd'hui sur les vêtements féminins.

On croyait que le soutien-gorge existait depuis une centaine d'année. Et pourtant... Après 4 ans d'analyses, une équipe de chercheurs est parvenu à dater l'origine de quatre brassières en lin. Elles remontent à plus de 500 ans, autrement dit au Moyen Age.

"Les vêtements de tous les jours étaient pour la plupart jetés. Il est très difficile de trouver quelque chose de complet même dans les fouilles. C'est une très belle représentation de la vie au Moyen Age", explique cette archéologue.

Cette lingerie féminine n'était pas que fonctionnelle. Décorée de dentelles, elle semblait aussi jouer la séduction.

Parmi les 2.700 autres fragments en tissu découverts, il y avait également une sorte de culotte qui aurait appartenu à un homme.







.
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1514
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  HERALDIX le Sam 13 Déc 2014 - 19:10

Raimond Roger TRENCAVEL a écrit:.

J'essaie de vous mettre la traduction "allemand / français". Mais si quelqu'un parlait plus mieux bien que le traducteur d'internet, ce serait beaucoup plus mieux.  lol!

Pour ça, il faudrait avoir le texte allemand.......Nicht wahr ?
J'ai corrigé une Archäologin  et pas un, tout simplement parce que Archäologin c'est le féminin d'Archäolog..... Embarassed
et Innsbrucker ça veut dire simplement "d'Innsbruck". Après il me faut le texte, et mon bon dictionnaire qui doit être dans un carton non encore ouvert (parce que avec seulement  le dico de poche, je n'irais pas bien loin).
avatar
HERALDIX

Messages : 362
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 68
Localisation : Picardie

http://forum.tempsdesherauts.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  yrwanel le Mar 3 Mai 2016 - 1:34

Là, nous avons une "trace" matérielle!
Il faut se dire que énormément de textes du MA sont des écrits de clercs dont pas mal religieux. J'ai quelques doutes que moines et autres religieux, niveau des écrits du moins, n'aient beaucoup parlé des sous-vêtements, féminins de surcroit!

Autre détail qui va concerner TOUT le textile en général ET les dénominations des pièces vestimentaires est le vocabulaire utilisé, et là, cela devient, toute langue confondue, une TRES solide prise de tête.

Là, je pense à un écrit super intéressant, mais qui pose des tas de questions plus que cela n'en résout, mais il a le mérite de parler des sous-vêtements (entre autres) d'une dame âgée décédée dans un couvent: elle avait décidé de finir ses jours en ces lieux qui accueillaient des personnes âgées ou malades: l'ancètre des hospices, en fait.
https://books.google.be/books?id=C8K3vnl73foC&pg=PA269&lpg=PA269&dq=jeanne+la+grig%C3%A8te&source=bl&ots=DyAuJFOwdX&sig=h6vs1cPd8_A7lgfLdWbjICJcIu8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiMlIerxbzMAhUD1xoKHe75DrIQ6AEIMTAE#v=onepage&q=jeanne%20la%20grig%C3%A8te&f=false

ex: colloque "les âges de la vie"
Cette dame âgée possédait un "corset"...
NB: ce dernier comme les dessous découverts par Mme Nutz n'ont RIEN A VOIR avec les "corsets" qui ont eu cours à la Renaissance et plus tard!

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Mar 3 Mai 2016 - 8:04

Merci Yrwanel

J'ai commencé à lire, mais les préparatifs pour demain me font reporter la lecture à notre retour.

avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1514
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  yrwanel le Mar 3 Mai 2016 - 12:06

Zen! amuses-toi bien, d'abord (et je penserai à vous tous)!

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  Esclarmonde le Mar 3 Mai 2016 - 19:55

À notre retour, je prendrai également le temps de lire ce document qui semble très intéressant en effet. Merci pour cette source Yrwanel.

_________________


Toutes blessent, la dernière tue...
Potius mori quam foedari
avatar
Esclarmonde

Messages : 2564
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 49
Localisation : Menton

http://www.les-feals-compaings.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte d'un soutien-gorge moyenâgeux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum