médecine- pharmacopée-paléopathologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

médecine- pharmacopée-paléopathologie

Message  ORSO le Sam 30 Avr 2016 - 20:22

Un superbe sujet d'Yrwanel sur le Forum Chacun Son Histoire.
Le voici dans son intégralité avec son accord bien entendu :


Histoire de la chirurgie (généralités):http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/medatice/docs/pdf2009/passagia_jean_guy_p01.pdf

La médecine (et les soins) sont le fruit des recherches du passé, mais aussi des échanges entre civilisations proches. (des fois plus lointaines aussi, mais on va se limiter dans un 1er temps).

L'université de Montpellier, très tôt, a acquis sa réputation en médecine, entre autres grâce à ses contacts avec l'Espagne musulmane.
http://www.adapt.snes.edu/Avicenne-et-Averroes.html

La paléopathologie est la science qui consiste à analyser les restes humains, afin de déterminer:
- de quoi ils sont morts... Utile pour les passionnés de "test de découpe" , accessoirement: des fois utile pour briser certaines légendes urbaines sur l'âge auquel les gens, passé les 5 années de la petite enfance, décédaient.
- de quelles pathologies ils souffraient.

Généralités:
http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/paleo.htm

Anthropologie
biologique: évolution et biologie humaine - Résultats Google Recherche de Livres
Charles Susanne, Esther
Rebato, Brunetto Chiarelli - 2003 - Science - 763 pages
L'examen des pièces paléopathologiques fait appel aux observations ...
Bref aperçu des principales affections rencontrées en paléopathologie
osseuse et ...
https://environmentalarchaeology.wordpress.com/2008/06/01/new-book-osteo-archeologie-et-techniques-medico-legales/
et hop! des liens vers les remèdes...

Généralité: qu'est-ce qu'une plante médicinale?
http://wapedia.mobi/fr/Plante_m%C3%A9dicinale
ce lien vous donne la définition (actuelle) d'une plante médicinale, la législation française actuelle en la matière, mais aussi:
- un intéressant résumé historique de l'utilisation des plantes, dans le monde antique (à très antique) au travers de mentions de textes;
- les principes actifs
- etc.
Bonne initiation pour ceux qui ne connaissent pas ce domaine de thérapie.

Il existe aussi la lithothérapie, bien plus ancienne que le Moyen âge: Hildegarde von Bingen en parle.

Je me permets de mettre ci un résumé, fait par Askavian, qui est super calé en ce domaine et celui des "plantes du MA"!

La lithothérapie est une méthode de soin par le biais des cristaux, basée sur d'anciennes croyances et non reconnue par la médecine.
La lithothérapie remonte à l'aube de l'humanité : selon certains peuples (notamment en inde antique), les pierres fines et ornementales ont des vertus thérapeutiques. Chez les Roms, venus de l'Inde, les guérisseurs utilisent occasionnellement des pierres pour soigner. Les bijoux des Egyptiens possédaient des fonctions magiques et religieuses.

Le Liber lapidum (ou De Lapidibus ou Liber de lapidibus), écrit en vers par l'évêque de Rennes, Marbode (1035-1123), consacre 60 notices à autant de pierres.
Le Lapis Lapidarum, livre de la sainte visionnaire Hildegarde de Bingen (1098-1179), décrit 24 pierres thérapeutiques.
Dans son De Mineralibus, saint Albert le Grand (1193-1280) ajoute à la tradition antique et médiévale l’acquis des traductions arabo-latines et ce qu’il a recueilli de l’apport d’Aristote dans le domaine minéralogique.
Pierre Larousse écrit dans son Grand Dictionnaire Universel du XIXe siècle :
"L'éclat, la rareté, le grand prix des pierres précieuses les ont fait de tout temps regarder par le peuple comme des choses surnaturelles ; il n'y a guère plus d'un siècle que, par suite du progrès des lumières, on a cessé de leur attribuer des vertus secrètes et mystérieuses. Les livres d'alchimie, de médecine et de pharmacie du moyen âge témoignent de ces superstitions singulières que nos aïeux tenaient des Arabes, lesquels les avaient sans doute empruntées aux anciens peuples de l'Inde. On se figurait que ces pierres pouvaient engendrer les maladies, hâter la vieillesse et causer la mort. On croyait qu'elles provenaient du suc distillé des pierres et des métaux précieux ; qu'elles pouvaient se former dans les entrailles des vieux chapons et dans la tête des vieux crapauds ; qu'elles étaient susceptibles de sentiment et de mouvement, à l'instar de "l'aimant qui sent le fer et l'attire ou va à lui", de même que les "astroïtes (pierres magiques) se meuvent d'elles-mêmes dans le vinaigre ou dans le vin, allant tantôt d'un côté, tantôt de l'autre, comme des animaux qui cheminent." On croyait que certaines pierres orientales rendaient tristes et mélancoliques ceux qui les portaient et qu'elles agissaient sur les esprits forts au point de troubler leur raison ;que certaines pierres montées en bague faisaient périr ceux qui les portaient ; enfin qu'elles pouvaient enflammer de la paille sur laquelle on en aurait passé.
Au XVIe siècle, on attribuait encore aux pierres précieuses des vertus secrètes et infaillibles dont nous allons donner une idée.

Ethiques et pratiques médicales au MA

Marilyn Nicoud
Éthique et pratiques médicales aux derniers siècles du Moyen Âge [Texte intégral]
Danielle Jacquart
Le difficile pronostic de mort (xive-xve siècles) [Texte intégral]
Chiara Crisciani
Éthique des consilia et de la consultation : à propos de la cohésion morale de la profession médicale (xiiie-xive siècles) [Texte intégral]
Traduit de l'italien par Marilyn Nicoud
Michael Roger McVaugh
Le coût de la pratique et l'accès aux soins au xive siècle : l'exemple de la ville catalane de Manresa [Texte intégral]
Laurence Moulinier-Brogi
Esthétique et soins du corps dans les traités médicaux latins à la fin du Moyen Âge [Texte intégral]
Aesthetics and body care in latin medical treatises
Nicolas Weill-Parot
La rationalité médicale à l'épreuve de la peste : médecine, astrologie et magie (1348-1500) [Texte intégral]
The medical rationality faced with the plague : medicine, astrology and magic (1348-1500)
Joseph Ziegler
Médecine et physiognomonie du xive au début du xvie siècle [Texte intégral]
Traduit de l'anglais par Marilyn Nicoud et Nicolas Weill-Parot
Medecine and physiognomy (1300-1500)

aller tout en bas sur "pdf": http://medievales.revues.org/1147

Qui dit remède au Moyen Age, pense à Hildegarde von Bingen, moniale étonnante, "patronne" des phytothérapeutes et herboristes, mais aussi musicienne, échangeant avec tous les "grands" de son époque;
La botanique d'Hildegarde von Bingen:  http://www.persee.fr/doc/medi_0751-2708_1989_num_8_16_1142

Soin du corps et médecine contre la souffrance à l'Hôtel-Dieu de Laon au XIIIe siècle
Alain Saint-Denis    [url= http://www.persee.fr/doc/medi_0751-2708_1985_num_4_8_984] http://www.persee.fr/doc/medi_0751-2708_1985_num_4_8_984[/url]

« Le corps souffrant : maladies et médications », Razo, Cahiers du Centre d'études médiévales de Nice
O. R.   [url= http://www.persee.fr/doc/medi_0751-2708_1985_num_4_8_996] http://www.persee.fr/doc/medi_0751-2708_1985_num_4_8_996[/url]

Revenons à Avicenne....
Ibn Sînâ - Avicenne (980 - 1037)
http://www.wdl.org/fr/item/7429/

L'art ancien de prendre le pouls.
La prise du pouls a été poussée très loin, comme indication à un diagnostic, et ce dans diverses civilisation.
Cet art est assez ancien et est resté comme moyen diagnostic au MA.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC503691/pdf/brheartj00406-0003.pdf

Les représentations des domaines des soins et de la médecine:

Les apothicaires:
http://www.larsdatter.com/apothecaries.htm


Les moyens d'aide à l'autonomie (et oui!): cannes, béquilles, etc.
http://www.larsdatter.com/crutches.htm


Médecins, physiciens, dentistes, les actes de soins (dont des planches de plantes et de pathologies)
http://www.larsdatter.com/doctors.htm


Les lunettes
http://www.larsdatter.com/eyeglasses.htm


représentation de la lèpre:
http://www.larsdatter.com/lepers.htm

voici des manuscrits à consulter en ligne...
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8422959z/f12.image.r=Botanique.langFR

le site "strangelove" est une mine d'or!
Voici la partie "médecine au moyen âge": http://www.strangelove.net/~kieser/Medicine/

La chirurgie au Moyen Age [compte rendu]
Guy Beaujouan
lien Journal des savants lien Année 1967 lien Volume 3 lien Numéro 1

http://www.persee.fr/collection/jds

Au Moyen âge, les religieux et religieuses ont pris en charge l'accueil et les soins des personnes malades et/ou âgées.
Tout monastère avait une section "hôpital" et un herbularium (jardin de plantes médicinales).

Certains hôpitaux ont été fondé par des nobles ou, plus tard, de très riches bourgeois et la gestion confiée aux religieux et religieuses.

Dans les plus connus, en France, l'hospice de Beaune, "tardif" (mais magnifique)

En Belgique, resté quasi "en son jus": Notre Dame à la Rose, de Lessines qui a accueilli des personnes jusque assez récemment.
Cet hôpital a été rénové, caves et greniers ont été déblayés et ont révélé un ensemble d'objets et de documents d'une extraordinaire richesse (je me rappelle un livre de la fin XVème où on préconisait, DEJA, ce que l'on nomme actuellement l'accompagnement palliatif!).
L'herbularium est restauré. Notre Dame à la Rose travaille en collaboration avec les hospices de Beaune.
http://www.lavenir.net/cnt/dmf20160410_00808621?loginFailed=False

Pour en savoir plus: site: http://www.notredamealarose.com/


Dernière édition par ORSO le Dim 1 Mai 2016 - 11:17, édité 2 fois

_________________
Salut et fraternité, Orso.

Capitaine des Archers de la Compagnie Médiévale Brame-Farine
Prévôt National d'archerie et Vice-Président de la FFM&R
Connétable des Chevaliers d'Archerie
avatar
ORSO

Messages : 536
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 57
Localisation : Aix les bains

http://brame-farine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecine- pharmacopée-paléopathologie

Message  yrwanel le Sam 3 Sep 2016 - 1:36

Revue d'Histoire de la Pharmacie
http://www.persee.fr/collection/pharm

A farfouiller.... parce que notre pharmacie actuelle est vraiment TRES récente!
Jusque au XIXème, on se soignait avec des plantes, des animaux, des minéraux....
La chimie de synthèse moderne a été la synthèse de "l'aspirine", l'acide acétylsalicylique, que on retrouve dans le saule, la reine des prés, la gaulthérie couchée.

Cela a ouvert la voie à la pharmacopée "moderne" de synthèse qui... ne fait que copier les molécules naturelles (quitte à les bricoler un peu).
Idem les molécules tinctoriales, du reste... Laughing
La "science moderne" a jeté, assez souvent, le bébé avec l'eau du bain (sous pression des industries, ce qui vous vaut, en France, la loi de Pétain "balisant" l'exercice de la médecine et l'art de soigner: il ne fait plus bon d'être herboriste en France actuellement!

"Jeter le bébé et l'eau du bain" a valu que, à l'occasion, on ré-invente l'eau tiède de nos ancêtres... Un exemple?
La pénicilline! Synthétisée, elle provient d'un constat effectué par Flemming, suite à une "bourde" dans ses boites de Pétri: une moisissure, le pénicillium, s'y était introduit et dézinguait sa culture de bactéries. Laughing
OR..... on "connaissait" les propriétés des moisissures "autrefois" puisque on préconisait de mettre sur une plaie infectée du pain moisi... Wink

Ne rêvez pas: les industries pharmaceutiques restent avant tout des industries (avec bénéfices, actionnaires, etc), avec dépôt de brevets (juteux, si possible).

Bonne farfouille!



yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecine- pharmacopée-paléopathologie

Message  Raimond Roger TRENCAVEL le Sam 3 Sep 2016 - 13:21

Yrwanel
avatar
Raimond Roger TRENCAVEL

Messages : 1488
Date d'inscription : 10/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecine- pharmacopée-paléopathologie

Message  yrwanel le Dim 18 Sep 2016 - 22:03

13 ème- Ukraine- la très riche tombe d'un dignitaire (voir section "russ etc")

Imported and Native Remedies for a Wounded “Prince”: Grave Goods from the Chungul Kurgan in the Black Sea Steppe of the Thirteenth Century
https://www.researchgate.net/publication/263154741_Imported_and_Native_Remedies_for_a_Wounded_Prince_Grave_Goods_from_the_Chungul_Kurgan_in_the_Black_Sea_Steppe_of_the_Thirteenth_Century

Very Happy

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecine- pharmacopée-paléopathologie

Message  yrwanel le Mer 21 Sep 2016 - 12:14

Les huiles parfumées:
http://www.archeo.ens.fr/IMG/pdf/ind_aut_intro_huilesparfum.pdf

C'est vieux et, ici, c'est plus orienté "antiquité" et début de l'Islam.
De là à déclarer que il y eu rupture totale avec le Moyen Age serait un peu abusé.
Pas oublier le commerce aussi.
Pourquoi dans la section "pharmacologie"? parce que les "anciens" estimaient que les "odeurs soignent"... ce que on nomme actuellement "aromathérapie". Wink

yrwanel

Messages : 341
Date d'inscription : 03/05/2016

http://casado81.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecine- pharmacopée-paléopathologie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum